Samedi 7 Novembre 2020

      "Multas Vitas" en duo

  Théâtre  de L'Étoile 47000 AGEN à 20h30

             NOUVEAUTÉ

    Spectacle "Multas Vitas"

         2 versions disponibles

Duo chant/piano Benjamin Barria

 Quartet chant/piano Benjamin Barria/accordéon Jérôme Baudoui/

  batterie-percu Philippe Chatard  

BÉNÉFICIAIRE DE L'AIDE À LA DIFFUSION 2018-2021

Emission du 6 décembre 2019 avec Yvan Cujious en présence de Patrick Sébastien, Corinne Delpech, Daniel Fernandez, Olivier Villa et Joce, en direct du Café Théâtre "Côté Rocher" à Rocamadour

Joce Truffe d'Argent 2019     avec  sa compo "Si j'étais"

CLIQUER SUR L'AFFICHE POUR ÉCOUTER !

Cliquez sur "OFF"  pour contribuer et transportez le nouvel album de Joce au Festival d’Avignon

Benjamin BARRIA (pianiste)

Classement francophone Réseau Quota - Février 2019

Spectacle "Chansons à voir !"      Aide à la diffusion de proximité Région Occitanie 2017-2020

   FESTIVAL D'AVIGNON 2017

     Théâtre de la Tache d'Encre

    

                      JOCE

EN DUO "CHANSONS A VOIR !"

        Joce et Guillaume Wilmot

          PARTICIPATION 2016

    DUO LA PIE VOUS CHANTE

          Joce et Thierry Roques

     PARTICIPATION 2015 et 2019

 
     SI J’AI FAIT CHANTEUR

Si j’ai fait chanteur paroles et musique
C’est qu’depuis toujours j’ai l’écharde au cœur
Etrange maladie « quelle mouche le pique »
Dans mon dos chuchote la voix des rumeurs

Drôle d’aventure toujours sur les routes
« De ferme en château » du palace au bouge
Dans la malle arrière solitude et doute
Et là droit devant ce grand soleil rouge

Si j’ai fait chanteur pas bouffon ni star
« Homme qui chante » comme le disait Félix
C’est pas pour la frime c’est pas pour la gloire
Encore moins par jeu ou par idée fixe


Mais c’est pour trouver les gués les passages
Faire enfin sauter la vieille camisole 
Célébrer la vie malgré ses saccages
Boire à même les mots de sacrés alcools

Si j’ai fait chanteur à côté d’l’affiche
Pas trop populaire pas vraiment show biz
Plutôt qu’numismate nyctalope derviche
Marquis d’Carabas Duc de mes deux Guises

C’est pour cet instant paniquant sublime
Où le jour se lève sur la scène nue
Cette vérité ouvrant ses abîmes
Portée par l’écho d’amis inconnus 
Jean VASCA